Participation à la course Algernon

Présence remarquée de Phénix au WE algernon

Samedi : présence avec les Mars’APAS dans le village associatif.

Le samedi, Algernon organisait un village d’activités ouvert à tous. C’est en effet tous les publics qui sont passés aux différents ateliers.
Phénix était assigné aux activités de tir avec le soutien ou plutôt au soutien de l’association des étudiants en Activités Physiques Adaptées Mars’APAS. Pendant toute l’après midi nous enchaînons des tirs de sarbacane, à l’arc et de lance flèche.

Il est plaisant de voir les publics se mélanger sur le stand. Les personnes handicapées ou pas, les enfants, les jeunes adultes, les parents, tout le monde s’essaie à la précision.

Un réel plaisir d’animer ces ateliers, de sentir ce partage, cette solidarité et d’assister aux compétitions qui se lancent entre jeunes et éducateurs, parents – enfants ou à travers une bande de copains.

 

Dimanche : jour de course.

Le lendemain matin nous étions dès 8h30 au départ de la course de l’intégration. Cette course, Algernon, incite chacun à courir pour franchir les différences ensemble.
Vêtus des t-shirts noirs de l’association, notre présence était visible au milieu de la foule verte de la course.

Un groupe de 5 sportifs se place sur la ligne de départ au milieu des 4000 autres participants, les barrières s’ouvrent et nous sommes lâchés pour les 5 km qui nous emmèneront de la corniche Kennedy jusqu’à la plage du Prado.

Cette course devient magique quand on se rend compte que peu, parmi les participants, sont là pour gagner, mais tous auront leur victoire en finissant. Quand on voit des personnes qu’on ne connait pas du tout décider de nous accompagner sur la route, de prendre la main de Sabrina et de l’emmener, l’encourager, la motiver jusqu’à la ligne.

Quand on peut laisser partir Thierry avec un spécialiste du marathon qui va le faire trottiner, lui qui jusque là n’arrivait pas à trouver un rythme à sa mesure.

Quand on peut laisser un bénévole de l’association accompagner Nicolas lui laissant toute liberté de gérer son rythme et arriver en moins d’une heure à l’arrivée.

 

 

 

 

 

 

Ce sont toutes ces choses là qui rendent cette course si différente, une personne en difficulté qui vient accrocher ma main pour retrouver un peu d’énergie, des encouragements tout au long du parcours venant souvent des autres sportifs, de la musique, on peut s’arrêter pour danser, des gens déguisés.

Malgré tout cela nous sommes en course, et il faut finir, passer la ligne. Allant chercher des réserves insoupçonnées chacun à son rythme passe la ligne, avec une grande fatigue mais l’objectif est atteint.

Portés par l’ambiance et l’objectif, chacun s’est motivé et à fini la course, félicitation à tous, félicitation à Algernon pour cette superbe initiative et organisation et nous avons déjà noté pour l’année prochaine, deuxième dimanche d’octobre. Notez le aussi pour y participer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *